Des Pieds mobiles et non des Playmobiles

Projet 5

Bénéfices :

 

Il te faut les pieds, les plus mobiles qui soit, afin que le stress que tu infliges à ton corps à chaque fois que tu bouges, soit bien réparti sur l’ensemble de ta structure. Tes genoux, tes hanches et ton dos te remercierons pour le travail que peuvent fournir tes pieds, s’ils ont la capacité de bouger correctement. Dans cette logique, il va falloir rendre chaque articulation de ton corps plus mobile. Mais ici, nous nous intéressons à l’articulation de ta cheville. Ton objectif n’est peut-être pas de porter le double de ton poids dans un SQUAT, mais il devrait être d’avoir une cheville assez mobile pour te permettre de marcher, de courir et de te déplacer sans devoir compenser avec les genoux, les hanches et le dos. Une cheville mobile signifie donc moins de compensations, moins de stress et moins de blessures dans les articulations se trouvant au-dessus de celle-ci. Aussi, une cheville mobile (donc souple, mais robuste, résistante et stable dans chaque angle de son amplitude) ne fais pas d’entorses et quel sportif n’a pas subit au moins une entorse dans sa vie ? Tu ne trouves pas ça bizarre, toi ? Des pieds, des chevilles, des genoux et des hanches incapables de ne pas se blesser ? 


la Démarche

Tu vas chercher ton amplitude active maximale dans ta cheville. C’est-à-dire que tu vas chercher jusqu’où tu es capable, chaque jour, de tirer tes orteils vers ton tibia (angle de flexion dorsale) et jusqu’où tu es capable de pointer (flexion plantaire), pour ce faire, le mieux est de te mettre sur le sol et d’essayer de toucher le sol avec tes orteils, comme dans la photo ci-dessus. Ce mouvement est une mobilisation active. Tu vas cependant aussi chercher à mobiliser passivement tes os des pieds et ta cheville. Pour ce faire, rendez-vous sur le PROJET 2 et le PROJET 3.

 

Ton Projet

Tu ne cherches pas uniquement ton angle maximal de flexion dorsale et plantaire, tu cherches aussi quotidiennement ton angle maximal de pronation et de supination. Pour ce faire, suis les exercices montrés sur la vidéo ci-dessous.

 

o Maintenant que tu connais ton maximum (attention, il change tous les jours, donc reteste-le) fais faire des cercles à ta cheville en passant par ces angles maximaux. Tu cherches à dessiner dans l'air le plus grand cercle possible avec ton gros orteil en passant très lentement sur chaque point du cercle. On ne veut pas d’angles dans un cercle, donc arrondis-le autant que possible. Répète cette action aussi souvent que tu peux. Cela maintiendra ta mobilité. Si tu veux que le cercle devienne plus grand, il va falloir travailler sur chacun de ces angles. Dans les COURS MOVE-School, nous pouvons t’aider individuellement à atteindre ces objectifs en te montrant davantage d'exercices.