L'école des pieds

C'est important pour les adultes, mais si on commençait déjà avec les enfants et on leur faisait prendre conscience de leurs pieds, comme de leurs mains. De nos jours, ils apprennent à faire un bon usage de leurs mains dès leur plus jeune âge. Cela commence avec les jouets, que les bébés apprennent à manipuler et se poursuit par des exercices de motricité globale, comme lancer et recevoir une balle ou de motricité fine, comme le dessin ou l’écriture. Malheureusement, le développement des pieds ne parait pas être une priorité dans l’éducation. Et pourtant, une bonne musculature et coordination dans les pieds leur épargnerait de futures blessures et douleurs et leur permettrait même de développer une meilleure posture. Pour commencer, il faut leur enlever leurs chaussures le plus souvent possible et leur permettre de jouer dehors à pieds-nus. Ce conseil parait peut-être basique, mais pour la plupart des parents, c’est une idée qui fait peur. Peur qu’il leur arrive quelque chose...

« Mais s'ils se coupent ou se blessent ? C'est trop dangereux ! »

Le revers de la médaille, c’est qu'en les empêchant de faire ce qui est dans leur nature, tes enfants perdent leur sensibilité dans les pieds. À force d’avoir les pieds enfermés dans des chaussures, le système nerveux fonctionne moins bien dans les pieds. Les irrégularités et différences de structure et de chaleur sont moins bien perçues par nos récepteurs cutanés, la perception de douleur se voit augmentée et les capacités de différentiation et de réaction sont perturbées. Ils rentrent peut-être avec moins d’égratignures que nos grands-parents à l'époque, mais payent le prix de leur immobilisation par pleins d'autres blessures, douleurs et maladies. Toutes ces dégradations rendent la marche dans un terrain « dangereux » très inefficace. Ainsi, l’enfant ou l’adulte qui porte régulièrement des chaussures pour marcher dans la nature, n’a pas la capacité de « palper » le sol avant d’y placer son poids. Mais bonne nouvelle, cette capacité peut s’entraîner ! Comment ? En passant toujours plus de temps à se mouvoir pieds-nus, mais en choisissant intelligemment et consciemment les espaces sur lesquels se déplacer, jusqu’à ce que tes enfants et toi-même soient à nouveau réhabilités à marcher pieds-nus dehors sans que vous vous blessiez. Une corne protectrice se formera sous vos pieds, afin qu’ils ne soient plus si vulnérables dans la nature. Mais attention ! Nous vivons aujourd’hui dans un monde, où il parait malheureusement important de sélectionner les bons endroits pour cette pratique. Alors gardez les yeux ouverts ! Et sinon, il y a toujours la solution intermédiaire, des CHAUSSURES MINIMALISTES

« Mais s'ils attrapent un champignon ou tombent malades ? »

Je suis consternée d’entendre les concierges des salles de gymnastiques nous interdire d’enseigner à pieds-nus. Surtout que certains sports (et heureusement) ne peuvent se pratiquer qu’à pieds-nus ! Pour des « questions d’hygiène » me dit-on. Si on analysait le nombre de bactéries sur tes mains tout au long de la journée, tu serais certainement dégoûté. Et tu crois que c’est uniquement aux toilettes que tu ramasses ces tonnes de bactéries ? Détrompe-toi ! Une recherche a démontré que la majorité des mauvaises bactéries capables de déclencher des maladies se trouvent sur ton téléphone, ta poignée de porte, en bref, ce que tu utilises le plus fréquemment. Et personne ne t’interdit de te laver les pieds, comme tu laves tes mains. Ceci amènerait même quelques mouvements intéressants dans ton quotidien ! Mais une chose que nous oublions, c’est que nous sommes composés à 90% de bactéries. S’exposer aux bactéries est très intéressant pour ton système immunitaire, tant que celui-ci fonctionne bien. Tu pourrais donc même rendre un service à tes enfants en les laissant s’exposer à des conditions pas « totalement hygiéniques ». Par contre, pour mieux les protéger contre les champignons, les verrues ou les infections, il faudrait t’intéresser à la nourriture que tu les laisses manger. En effet, ce sont nos intestins et la flore bactérienne qui y vit qui régulent notre système immunitaire. En détruisant leurs intestins par la nourriture que l'industrie alimentaire veut leur faire manger, tu donnes ton accord pour affaiblir leur système immunitaire. 


Tu veux être un « bon parent » ou un bon prof d'école ?

Pour les parents, l’achat d’une bonne chaussure pour l’enfant devient compliqué, mais pas impossible. Et souvent ce sont les chaussures les moins chères qui finissent par remplir les critères qu'il faut rechercher. Ces critères sont listés ici. Et pour la gym, s’il-te-plait, achète-leur des ballerines ou des chaussettes anti-dérapantes tout simplement. As-tu pensé à leurs chaussons aussi ? Tu vois, les chaussures sont partout et s’en débarrasser n’est pas si facile, mais serait tellement mieux. Alors je profite de ces mots pour faire un appel à tous et toutes mes collègues enseignant(e)s et éducateurs/éducatrices : La bonne façon d'entrer dans une salle de classe ou dans une salle de gymnastique est avec des chaussettes antidérapantes l'hiver et à pieds-nus l'été. Bien entendu que certaines activités ou certains sports ne peuvent se pratiquer qu'en chaussures, mais dans ce cas, l'échauffement peut quand même se faire à pieds-nus. Et les pauses dehors alors ? Cher/Chères Concierge, si tu penses que c'est trop dangereux de laisser les enfants jouer à pieds-nus dehors, alors planifie un peu plus de temps pour organiser, ranger et nettoyer ta place de jeu. 

Maintenant, il est grand temps de passer à l'éducation des pieds !

En cliquant sur ce bouton, tu trouveras des exercices drôles et variés à faire avec des enfants de tout âge et de tout niveau. Le mieux serait de le faire avec toute la famille, même grand-mère devrait savoir utiliser ses pieds. Maman, Papa, Tonton ou Tata, Madame la maîtresse ou Monsieur le maître d'école, clique sur ce lien et fais profiter un max de petits pieds davantage d'activité :